Nos Perspectives Économiques et Financières de octobre 2016

Perspectives Économiques et Financières

Le PEF, Perspectives Économique et Financières, est un cycle en quatre étapes qui a lieu trois fois par an. Gage de la pérennité d’un processus de gestion collégial, il est la colonne vertébrale de nos équipes de gestion.

Lors de nos Perspectives Economiques et Financières de juin dernier, notre vision du monde se déployait en 5 grands messages:

  • l’environnement économique mondial reste profondément déprimé et marqué par des taux de croissance historiquement faibles, voire négatifs pour des pays comme la Russie ou le Brésil, et par un commerce mondial atone.
  • un univers peu favorable à l’expansion des chiffres d’affaires et des bénéfices, obligeant les entreprises à définir des stratégies d’adaptation face à une situation qui dure depuis maintenant 8 ans et qui est appelée à durer.
  • une faible inflation généralisée, voire une déflation, en particulier une déflation des revenus, associée à une activité économique molle qui pèse sur des taux d’intérêt à court et long terme anormalement bas et pousse les banques centrales à adopter des politiques monétaires non orthodoxes.
  • l’action des banques centrales fausse la valeur des actifs et contribue à la formation de bulles sur certains marchés comme l’immobilier ; les effets bénéfiques sur l’économie réelle restent incertains d’où un risque de crédibilité pour les grands argentiers.
  • malgré l’incertitude qui pèse sur les résultats des entreprises et leur capacité de résistance dans un environnement adverse, notre préférence allait toujours aux actions pour deux raisons:
  • Une absence de rémunération couvrant les risques de long terme sur les obligations.
  • L’apparition d’un risque nouveau, le risque de fuite devant la monnaie.

Cinq messages avec en arrière-plan une conscience du risque de crise financière et de fuite devant la monnaie à ne pas écarter et un message fort: la prise de risque devient quasi-impossible.

Notre travail de chaque jour est de décrypter le monde qui nous entoure, le monde dans lequel s’inscrivent nos décisions de gestion et celles des entreprises dans lesquelles nous investissons. Ce décryptage passe par l’identification des grandes tendances sous-jacentes de long terme qui feront le monde de demain.

Les messages que nous vous avons donnés en juin dernier s’inscrivent dans cette démarche de long terme. L’étude qui va suivre portera sur les évolutions de l’été et du début d’automne et leurs éventuelles influences sur les tendances de long terme. Nous reviendrons notamment sur l’évolution des marchés financiers et de leur environnement. Nous nous interrogerons sur la validité des messages délivrés précédemment. Nous nous attacherons à identifier les nouvelles tendances et les messages qui en découlent. Nous terminerons par nos choix d’allocations d’actifs et nos stratégies.

Perspectives Économiques et Financières - Octobre 2016 (pdf - 2.75 Mo)