Covéa prend acte du refus de Scor d’entrer en discussions en vue d’un rapprochement amical

Annonce

Covéa prend acte du refus de Scor d’entrer en discussions en vue d’un rapprochement amical au moyen d’une offre publique en numéraire à 43 € par action

  • Pour la bonne information des marchés, Covéa, premier actionnaire de Scor, indique avoir adressé, le 24 août 2018, au Président du Conseil d’Administration de Scor, une proposition amicale de rapprochement s'effectuant au moyen d'une offre publique d’achat1 visant 100% du capital de la société, en numéraire, au prix de 43€ par action.
  • Cette offre amicale était conditionnée à la recommandation du Conseil d’administration de Scor. Celui-ci s’est tenu le 30 août et a refusé d'entrer en discussion avec Covéa en vue de négocier un rapprochement amical sur les bases de sa proposition.
  • Covéa prend acte de cette décision du Conseil d’Administration de Scor qui conduit, en l’état de la situation, au retrait de son projet d’offre. Covéa réaffirme néanmoins son intérêt pour une opération amicale avec Scor. 

 

1 Le projet d’offre était financé sur ressources propres et par un endettement sécurisé auprès de Barclays et Crédit Suisse.  

Communiqué de presse

Covéa prend acte du refus de Scor d’entrer en discussions en vue d’un rapprochement amical (pdf - 88.55 Ko)